icone-oeil4

Le plateau technique

Le cabinet du Dr BLUMEN-OHANA est équipé de façon à pouvoir pour proposer la réalisation d’examens complémentaires, au sein même du cabinet, dans le but d’optimiser le diagnostic de pathologies oculaire et la stratégie thérapeutique qui en découle.

Les boxes de consultation comportent chacun

  • Un frontofocomètre, appareil permettant d’analyser vos lunettes.

  • Un auto réfractomètre automatique qui autorise une mesure objective des paramètres de votre vision.

  • Un réfracteur automatique, qui va affiner les mesures précédentes, en faisant intervenir votre ressenti à la lecture des tests : c’est ce qu’on appelle la réfraction subjective.

  • Un projecteur de tests intégré, pour justement projeter les tests de vision de loin.

  • Une lampe à fente numérique, qui est l’outil d’examen de l’œil par excellence, utilisé par l’ophtalmologiste au quotidien, pour analyser la partie antérieure de l’œil, mais également le fond d’œil qui nécessitera l’adjonction d’une lentille spécifique. Des photographies intéressantes sur le plan pédagogique pourront être réalisées pour vous expliquer certaines situations.

  • Un tonomètre à air, et un tonomètre à aplanation, qui sont les appareils de mesure de la pression intra-oculaire, pression qui règne donc à l’intérieur de l’œil.
box-consultation

Les examens complémentaires réalisables au cabinet sont nombreux

  • La topographie et la tomographie cornéennes sont des appareils permettant d’analyser la cornée par le biais de sa géométrie et de sa puissance optique. Cet examen est indispensable en préopératoire de chirurgie réfractive pour éliminer tout problème cornéen, ou pour analyser certaines déformations cornéennes.
  • L’OCT de segment antérieur, est comme une échographie de la partie antérieure de l’œil, sauf que les ultra-sons utilisés en échographie sont remplacés par une lumière infra-rouge. On obtient ainsi des coupes « anatomiques » de l’œil in vivo, permettant notamment de compléter l’examen gonioscopique de l’angle irido-cornéen, d’illustrer la présence d’un gros cristallin, ou de kystes iriens par exemple.
  • Le biomètre optique est également un appareil de mesure sophistiqué qui permet de vérifier certaines mesures oculaires telles que la longueur axiale (longueur de l’œil), la profondeur de la chambre antérieure, l’épaisseur du cristallin…. Cet examen est incontournable en préopératoire de chirurgie de cataracte.
  • L’échographie en mode A est susceptible de compléter les informations biométriques précitées. Cet appareil est une échographie, impose un contact avec l’œil et donc l’instillation préalable d’un collyre anesthésiant.
  • Le pachymètre à ultrasons est aussi un examen imposant un contact avec l’œil, il permet de mesurer l’épaisseur de cornée en différentes localisations.
  • Le rétinographe non mydriatique qui permet de faire des photographies du fond d’œil sans dilatation de la pupille ; ces photographies peuvent être analysées en couleur ou moyennant l’interposition de certains filtres pour faciliter la visualisation de certaines structures rétiniennes. Cet examen est très utile en matière de suivi de glaucome ou de rétinopathie diabétique par exemple.
  • L’OCT de la rétine et du nerf optique est comme un scanner de l’œil, avec une précision d’analyse de l’ordre de 5µ. Cet outil s’est imposé en matière d’analyse de la structure pour le diagnostic et le suivi du glaucome. Il est également incontournable pour explorer la rétine, et notamment la macula, zone noble de la rétine, où sont concentrées grand nombre de cellules neurosensorielles responsables de la vision.
  • L’angio-OCT fait partie des améliorations toutes récentes de la technologie OCT et autorise la visualisation des vaisseaux même sous la rétine ; cet examen est particulièrement utile pour le suivi des dégénérescences maculaires liées à l’âge pour démasquer les complications néo vasculaires, mais également dans le suivi de toutes les rétinopathies.
  • Le champ visuel automatisé : c’est l’examen de choix pour explorer la fonction du nerf optique, indispensable dans le diagnostic et le suivi du glaucome. Cet examen est également utile en cas de problème neuro-ophtalmologique, ou dans d’autres circonstances.

Les lasers

  • Laser SLT, outil faisant partie des alternatives en matière de prise en charge du glaucome à angle ouvert.

  • Laser Yag pour la réalisation d’iridotomies périphériques dans le cadre du glaucome par fermeture de l’angle ou pour la réalisation de capsulotomies dans le cadre de cataracte secondaire.
laser-quantel02