icone-oeil4

La blépharoplastie inférieure

LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DES PAUPIERES INFERIEURES OU « BLEPHAROPLASTIE INFERIEURE » est le traitement de l’excédant de peau et/ou de graisse en paupière inferieure. Elle peut se réaliser par abord conjonctival sans cicatrice si aucun geste cutané ou de remise en tension de la paupière n’est à prévoir, ou par abord cutané. Différentes techniques peuvent être réalisées en fonction de s’il faut simplement retirer de la graisse, transposer de la graisse pour combler un cerne creux ou traiter une laxité cutanée.

Anesthésie

Cette chirurgie s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale avec sédation. Une perfusion est mise en place en salle de pré-anesthésie puis, une fois le dessin de la blépharoplastie réalisé, des traitements sédatifs sont administrés par cette perfusion afin de vous permettre une détente complète et de ne plus être conscient-e du milieu environnant. Une anesthésie locale est ajoutée pour compléter l’analgésie tout au long de l’intervention. Vous ne ressentirez aucune douleur et serez, grâce à ces traitements, totalement détendus-es.

Durée d’intervention

L’intervention dure de 1 à 2 heures en fonction des gestes à réaliser.

blepharoplastie-inferieure01

Post opératoire immédiat

Un pansement occlusif est mis en place au bloc opératoire pour une durée de 1h30 puis il est retiré en ambulatoire pour laisser place à des compresses glacées. L’axe visuel n’est pas occlus à la sortie de la clinique mais la vision est brouillée par les pommades post-opératoires. Il est préférable d’avoir une personne pour vous raccompagner au retour de la clinique mais aucune douleur ne doit être ressentie.

Suivi post-opératoire

Un minimum de 3 consultations post-opératoires seront nécessaires pour votre suivi: le lendemain de l’intervention pour le premier pansement, à 7-10 jours pour l’ablation des fils (les fils résorbables donnent de moins belles cicatrices) et à 3 mois pour le contrôle définitif.

Soins et suites post-opératoires

Les suites post-opératoires sont assez simples et sans douleur mais peuvent être emmaillées d’un œdème et d’un hématome plus ou moins importants selon les individus et suivant l’importance du geste opératoire réalisé. L’œdème s’améliore en une douzaine de jours mais peut parfois durer plus longtemps en cas de transposition graisseuse, surtout s’il existe une insuffisance lymphatique latente. Cependant, il finit toujours par disparaître. L’hématome peut descendre jusqu’au niveau de joues ou s’étendre au niveau du blanc de l’œil, sans conséquences sur la vision. Les traitements post-opératoires consistent en l’application de collyres et pommades ophtalmologiques dans les yeux et sur les cicatrices ainsi que de compresses glacées Lorsqu’il qu’est réalisé un geste de remise en tension de la peau, La cicatrice, très fine, se situe 2 mm sous les cils et se termine latéralement dans une ride de la patte d’oie. Elle s’améliore très vite pour devenir presque invisible au bout d’un à deux mois. Celle-ci continuera à s’améliorer pendant 6 à 12 mois après la chirurgie et devra être protégée du soleil pendant 3 mois après la chirurgie.

Reprise du travail, maquillage, sport…

S’agissant d’une chirurgie esthétique, aucun arrêt de travail ne pourra être délivré pour cette intervention et il peut être nécessaire de prévoir une éviction sociale d’une quinzaine de jours en fonction de la chirurgie réalisée. L’intervention n’altère pas la vision et un télétravail reste possible à partir de 4-5 jours après l’intervention. Un maquillage léger est possible 10 jours après l’intervention et la pratique de sport non traumatique à partir de 15 jours.

Risques chirurgicaux

Les différents risques chirurgicaux vous seront expliqués lors des consultations pré-opératoires afin que vous puissiez bénéficier d’une information claire, compréhensible et honnête.

Résultats

Autres interventions chirurgicales en fonction des zones à traiter

Ces différentes interventions pouvant s’associer les unes aux autres